Fédération Compagnonnique Fédération nationale


Couvreur Technicien - Titre professionnel

Télécharger
Télécharger la fiche métier Titre Pro

Le métier de la couverture à la Fédération Compagnonnique d'Agen


Que fait le couvreur ?

Le couvreur travaille à l'air libre sous le soleil ou la pluie. Il œuvre sur le toit des maisons, églises, tours, châteaux… Il aime donc l'altitude et n'a pas le vertige.

Il pose la couverture et les éléments qui assurent l'évacuation des eaux de pluie.


Ses compétences :

Les compétences du couvreur sont plus riches qu'on ne le croit généralement :

Il monte les échafaudages et les équipements de sécurité.

Il connaît les techniques d'utilisation de tous les matériaux dont il a besoin sur le chantier :

- Le bois pour fabriquer les supports et les sous-toitures

- Le plâtre, le ciment et la chaux pour raccorder et sceller

- L’ardoise, la tuile de béton ou de terre cuite, le chaume, la lauze, le schiste, les bardeaux bitumés ou de bois, les plaques de verre ou de matière plastique, l'aluminium, le plomb, le zinc, le cuivre pour assurer l'étanchéité de la toiture.

Le couvreur maîtrise aussi la soudure indispensable à l'utilisation des métaux.


Les spécialités du couvreur :

Au métier de couvreur, s'ajoutent deux spécialités qu'il pourra exercer parallèlement :

- Le couvreur-ardoisier utilise l'ardoise pour des créations à vocation esthétique, ou pour la restauration de bâtiments anciens.

- Le couvreur-zingueur complète la mise hors d'eau du bâtiment assurée par la première couverture. Il utilise le zinc pour ses possibilités de pliage et de soudure. Le zinc assure une étanchéité définitive sur des points du toit sujets à des contraintes : faîtages, cheminées, châssis, et sur les conduits d'eaux de pluie.



Où travaille-t-il ?

Le couvreur travaille dans des entreprises artisanales où il peut être polyvalent ou spécialisé : tuilier, ardoisier, zingueur, rénovation de toiture…

Il peut devenir entrepreneur et gérer des équipes.


Grille d'informations

Diplôme visé Diplôme de niveau V du ministère du travail (maçonnerie) ou Diplôme de niveau V de l'éducation nationale
Public visé
Tout public
Pré-requis
Niveau 3ème en français et mathématiques

Pas de contre-indication médicale (travail en hauteur, déplacement de charges...)
Suivi et évaluation
Le suivi de l’action est formalisé par une feuille d’émargement et en fin de formation, par la remise d’une attestation individuelle de présence, ainsi que de l’attestation de fin de formation (avec la description des acquisitions et des compétences). Chaque ECF fait l’objet d’une épreuve évaluée par le formateur.

L’épreuve de l’examen final est évaluée par un jury de professionnels. Elle est organisée autour d’un entretien individuel et de la correction du sujet réalisé pendant l’épreuve.
Durée
Dépend du dispositif
Moyens pédagogiques
Les salles de formation sont équipées de vidéos projecteurs, d’une bibliothèque métier et d’un accès aux équipements informatiques. Les ateliers permettent un accès aux machines-outils et aux outils électroportatifs nécessaires à la bonne pratique du métier. Les ateliers sont équipés d’établis individuels permettant un apprentissage personnalisé.

La formation est assurée par Mr Vincent LABUSQUIERE, ayant plus de 15 années d’expérience en qualité de Charpentier Couvreur-Zingueur et de chef d’atelier.

X

Résultats de la recherche

  • Aucun résultat...

Dans les formations

  • Aucun résultat...