Les Compagnons du Tour de France proposent un réseau de Centres de Formation
aux métiers du bâtiment, en Alternance ou en Formation Continue. Ils proposent également un accueil et un encadrement des jeunes souhaitant devenir Compagnons sur le parcours du Tour de France.

Notre réseau
de centres de formation

Affichez les coordonnées
de tous nos centres
de formation

Cliquez sur la ville
de votre choix.

Prenez quelques minutes
pour passer ce petit TEST :

Jeumont FCMB JEUMONT Centre Formation+CFA Arras UNIVERSITÉ des COMPAGNONSUniversité à recrutement national+CFA Paris-Île-de-France FCMB PARIS-ÎLE-DE-FRANCECentre Formation+CFA Orléans FCMB ORLÉANSCentre Formation MouchardInstitut IEF INSTITUT EUROPÉEN de FORMATIONLycée professionnel à recrutement national Tours FCMB TOURSCentre Formation Nantes FCMB NANTES Centre Formation Annecy FCMB ANNECYCentre Formation+CFA Lyon FCMB LYON Centre Formation+CFA Grenoble FCMB GRENOBLECentre Formation+CFA Avignon FCMB AVIGNONCentre Formation Marseille FCMB MARSEILLECentre Formation Limoges FCMB LIMOGESCentre Formation Bordeaux FCMB BORDEAUXCentre Formation+CFA Millau FCMB MILLAUÉtape Tour de France Toulouse FCMB TOULOUSECentre Formation+CFA Agen FCMB AGENCentre Formation+CFA Tarbes FCMB TARBESÉtape Tour de France Lons-Pau FCMB LONS-PAUCentre Formation Anglet FCMB ANGLET Centre Formation+CFA

Couvreur
Technicien du toit

Voir un autre métier...

FICHE MÉTIER 4

Couverture - Ardoises - Zinguerie

Couvreur au travail

Que fait le couvreur ?

  • Le couvreur travaille à l'air libre sous le soleil ou la pluie. Il œuvre sur le toit des maisons, églises, tours, châteaux… Il aime donc l'altitude et n'a pas le vertige.
  • Il pose la couverture et les éléments qui assurent l'évacuation des eaux de pluie.

Ses compétences

Les compétences du couvreur sont plus riches qu'on ne le croit généralement :

  • Il monte les échafaudages et les équipements de sécurité.
  • Il connaît les techniques d'utilisation de tous les matériaux dont il a besoin sur le chantier :
    le bois pour fabriquer les supports et les sous-toitures ;
    le plâtre, le ciment et la chaux pour raccorder et sceller ;
    l'ardoise, la tuile de béton ou de terre cuite, le chaume, la lauze, le schiste, les bardeaux bitumés ou de bois, les plaques de verre ou de matière plastique, l'aluminium, le plomb, le zinc, le cuivre pour assurer l'étanchéité de la toiture.
  • Le couvreur maîtrise aussi la soudure indispensable à l'utilisation des métaux.

Les spécialités du couvreur

Au métier de couvreur, s'ajoutent deux spécialités qu'il pourra exercer parallèlement :

  • Le couvreur-ardoisier utilise l'ardoise pour des créations à vocation esthétique, ou pour la res­tau­­ration de bâtiments anciens.
  • Le couvreur-zingueur complète la mise hors d'eau du bâtiment assurée par la première couverture. Il utilise le zinc pour ses possibilités de pliage et de soudure. Le zinc assure une étanchéité définitive sur des points du toit sujets à des contraintes : faîtages, cheminées, châssis, et sur les conduits d'eaux de pluie.

Où travaille-t-il ?

  • Le couvreur travaille dans des entreprises artisanales où il peut être polyvalent ou spécialisé : tuilier, ardoisier, zingueur, rénovation de toiture…
  • Il peut devenir entrepreneur et gérer des équipes...